Comment ENEDIS va brider les compteurs connectés Linky ?

4 mois 1 Vues
Catégorie:
Description:


Comment ENEDIS va brider la fourniture d’électricité délivrée par les compteurs connectés Linky ?
Dans la vitrine d’exposition de l’organisation sont présentés au grand public les différents types de compteurs d’électricité.

Un décret va être en principe adopté prochainement afin de tester sur 200 000 consommateurs équipés de compteurs connectés Linky un bridage de la puissance d’électricité disponible à certaines heures de la journée en cas de pics de consommations cet hiver. En l’état le projet de décret ne prévoit actuellement aucune indemnisation et aucune possibilité de refus de la part des consommateurs, ce que le CSE acronyme de Conseil Supérieur de l’Énergie souhaite faire modifier.


Concrètement les ménages passeront arbitrairement d’une puissance souscrite par contrat délivrée par exemple de 6 kVA à 3 kVA. Certes cette puissance minimum permet de faire fonctionner des appareils courants peu énergivores comme un réfrigérateur ou un congélateur, mais d’aucune manière la majorité des autres appareils ménagers, sans parler du chauffage électrique, des charges des batteries des voitures électriques etc …

Bien évidemment les 9 millions de consommateurs, sur 39 millions qui ne sont pas équipés de compteurs connecté Linky ne seront pas impactés par cette mesure.
Rappelons qui y a actuellement environ 4 millions de consommateurs qui ont refusé légalement les compteurs Linky auxquels se rajoute 3 millions de non poses par rapport à la non-conformité des normes d’installations, généralement dues à la vétusté et enfin 2 à 3 millions par rapport a la non possibilité d’accès des poseurs aux résidences secondaires en l’absence des propriétaires pour les tableaux électriques situés à l’intérieur des habitations.


Rappelons aussi que de nombreux consommateurs pourtant équipés de compteurs linky ne seront pas impactés par ce décret et les suivants à venir, car ce n’est qu’un début, tout simplement parce que certains quartiers ou villages ne possèdent carrément pas de concentrateurs, donc les compteurs Linky ne sont pas connectés au centre serveur d’ENEDIS.
Nous allons prendre un compteur connecté et le désosser pour comprendre comment ENEDIS va réaliser la diminution de la puissance électrique disponible.


Nous enlevons le capot et les protections, ce qu’il ne faut surtout pas faire chez-vous car les compteurs connectés Linky sont équipés d’une protection qui avertit immédiatement ENEDIS que le compteur Linky est en train d’être ouvert.
Nous arrivons directement à l’installation de puissance ou le comptage se réalise par un shunt de mesures résistif, qui pour le comptage qui est une résistance calibrée de très faible valeur et donc de très faible impédance qui va servir à mesurer le courant qui la traverse, pour cela il suffira de mesurer la tension à ses bornes et d’utiliser la loi d’ohm pour en déduire la consommation du courant électrique.


Le shunt de mesures est associé à un circuit intégré électroniques en charge de calculer cette fonction de comptage qui inclus une interface SPI pour Serial Peripheral Interface qui permet simplement de communiquer directement avec le processeur central et les périphériques de plusieurs microcontrôleurs pour transmettre les données du calcul des puissances actives, réactives et apparentes soutirées.


L’ensemble est associé à un organe de commande électromécanique appelé breaker asservi par une carte électronique connectée en temps réel au centre de supervision d’ENEDIS par la Linky Ditry Electricity qui se compose d’harmoniques radiatifs dits en mode conduit en fréquence kilo hertz sur tous les câbles électriques des habitations.
Cette Linky Dirty Electricity va asservir les compteurs connectés Linky via un concentrateur Linky situé au poste de transformation moyenne tension basse tension du quartier. Ce concentrateur est équipé d’une antenne relais de téléphonie mobile omnidirectionnelle, maintenant en 5G qui est en connexion permanente avec le centre national de supervision d’ENEDIS qui va en retour asservir tous les compteurs connectés Linky.

En conséquence ENEDIS peut avec le système de comptage connecté Linky décider ce qu’elle veut comme par exemple de commander à distance l’organe électromécanique de coupure ou de limitation de puissance appelé breaker.


Par rapport au décret de limitation de puissance des compteurs connecté Linky, ENEDIS va donc commander la diminution des différents paliers de la puissance délivrée, soit 3, 6, 9 ou 12 kVA qui sont des kilo volt apparents et non pas des kilo watt comme pour le comptage des consommateurs qui possèdent un compteur traditionnel qui ne compte que la puissance active consommée.